La meilleure définition de la gestion des stocks

dliv logistique facile - favicon

Sommaire

La gestion de stocks en détails

La gestion des stocks est une approche systématique de l’approvisionnement, du stockage et de l’expédition des stocks, à la fois des matières premières (composants) et des produits finis (produits).

Chaque entreprise de quelque taille ou de quelle branche que ce soit est tenue d’établir un inventaire annuel.

Cet article vous fera découvrir en détail la gestion des stocks, ses pratiques, les erreurs à éviter et les techniques.

La gestion des stocks en bref

D’abord, la gestion des stocks est une activité essentielle de la chaîne logistique qui consiste à organiser l’enregistrement des produits, leur approvisionnement et et leur expédition.

Ainsi, le stock comprend tous les produits qui occupent l’entrepôt logistique, de la réception, leur entreposage à leur expédition.

Par conséquent, la gestion des stocks aide les entreprises à identifier quel stock et combien de produits commander et à quel moment.

La gestion des stocks permet de:

  • Suivre l’inventaire des entrées et des sorties des produits;
  • S’assurer qu’il y a toujours suffisamment de stock pour répondre aux commandes des clients et avertir correctement d’une pénurie.

De plus, la gestion des stocks est une activité logistique nécessaire à la bonne marche de l’entrepôt logistique.

Elle inclut l’ensemble des produits entreposés (marchandises, matières premières, produits semi-finis ou finis, emballages, etc).

Il est vrai que pour garantir le bon fonctionnement d’un entrepôt logistique, il est nécessaire de contrôler les entrées et sorties des produits.

Il faut également déterminer l’état des emplacements de stockage, les produits en pénurie, les délais de réapprovisionnement, etc.

Enfin, la rotation des stocks est une mesure d’une bonne gestion des stocks. Il s’agit d’une mesure comptable, qui reflète la fréquence à laquelle le stock entre et sort au cours d’une période.

Une mauvaise rotation des stocks peut entraîner des stocks morts, des stocks invendus, ou des emplacements de stockage mal utilisés.

Pourquoi la gestion des stocks est-elle importante ?

La gestion des stocks est vitale pour la santé d’une entreprise, car elle permet de s’assurer qu’il y a exactement les quantités de produits nécessaires pour satisfaire la demande des clients.

Lorsque votre gestion des stocks est correctement organisée, le reste de la gestion de votre chaîne d’approvisionnement se met en place.

Sans cela, le risque d’erreurs devient avéré. Par exemple, il peut survenir différents type d’erreurs:

  • Erreurs d’expédition;
  • Emplacements de stockage vide;
  • Ruptures de produits;
  • Surstocks;
  • Erreurs de sélection.

Cela peut être causé par exemple par:

  • Des bons de réception ou d’expédition incorrects;
  • Des étiquettes d’étagères désorganisées;
  • Un manque de procédures de contrôle de la qualité;
  • Des erreurs de sélection au début du processus d’inventaire;
  • Absence d’un système de gestion adéquat;
  • Ou simplement d’un entrepôt logistique en désordre en général.

Toutes ces erreurs coûtent non seulement de l’argent, mais également du gaspillage du temps passé dans la correction de ces erreurs.

Ainsi, les ruptures de stocks et les surstocks se produisent lorsqu’une entreprise utilise des méthodes manuelles pour passer des commandes sans avoir une parfaite connaissance de l’état de ses stocks.

Il est essentiel de maintenir le bon niveau de stock, car cela permet d’éviter les ruptures de stock qui peuvent ralentir les activités, vous empêcher d’expédier ou de livrer à temps, ou impacter négativement la satisfaction des clients.

Par conséquent, la gestion des stock dans un entrepôt logistique permet de savoir où sont les différents produits, d’être informé sur les quantités restantes, et d’avoir une meilleure gestion de l’activité.

Enfin, l’entreprise sera en mesure d’anticiper les besoins futurs, de prévoir les commandes et mieux organiser les ressources.

Les défis de la gestion des stocks

Tout entrepôt logistique peut être confronté à d’importants défis dans sa gestion des stocks.

Il est important d’éviter de:

  • Avoir trop de produits sans pouvoir les expédier;
  • Ne pas avoir assez de produits pour exécuter les commandes;
  • Ou de ne pas maîtriser les emplacements de stockage et les produits qui y sont stockés.

Pour une bonne gestion des stocks, il est recommandé de:

  • Suivre l’état précis des stocks. Sans cet état du stock, il n’y a aucun moyen de savoir quand réapprovisionner le stock, quels produits doivent être expédiés, quel emplacement de stockage se libérera et quand, etc.
  • Avoir un processus de gestion à jour et fonctionnel. Des processus obsolètes ou manuels peuvent avoir un impact négatif sur votre gestion des stocks et sur la productivité de l’entrepôt logistique.
  • Suivre les tendances des clients. Les besoins des clients changent constamment. Le système sur lequel s’appuie l’activité doit être capable de s’adapter aux besoins changeant des clients.
  • Exploiter correctement les espaces de stockage en entrepôt logistique. Cela aura comme avantage d’éviter les pertes de temps et les erreurs.

Les techniques de gestion des stocks

Cela étant dit, la gestion des stocks n’est aussi puissante qu’en fonction de la façon dont elle est utilisée.

Certaines techniques de gestion des stocks utilisent des formules et des analyses pour une meilleure planification, tandis que d’autres s’appuient sur des procédures.

Toutes les méthodes visent à améliorer la précision et leur utilisation dépend essentiellement des besoins de l’entreprise.

Jetons un coup d’œil à certaines techniques de contrôle des stocks que vous pouvez choisir d’utiliser dans votre propre entrepôt logistique. Ensuite, découvrez quelle technique fonctionne le mieux pour votre entreprise en lisant le guide des techniques de gestion des stocks.

Quantité économique de commande

La quantité économique de commande (EOQ) appelée également formule de Wilson correspond à la quantité de produits à commander afin de minimiser le coût total annuel de la gestion des stocks.

Il s’agit donc de la quantité de commande idéale qu’une entreprise doit approvisionner en prenant en compte différentes variables telles que les coûts totaux de production, le taux de demande et d’autres facteurs.

L’objectif global d’EOQ est de minimiser les coûts de la gestion d’entrepôt logistique.

La formule permet d’identifier le plus grand nombre d’unités de produits à commander pour mutualiser les achats. Elle prend également en compte le nombre d’unités dans la livraison et le stockage des coûts unitaires du stockage.

Enfin, cette technique est un moyen efficace pour libérer de la liquidité.

La formule de Wilson, ou Quantité économique de commande
La formule de Wilson, ou Quantité économique de commande

Quantité minimale de commande (EOQ)

La quantité minimale de commande (EOQ) est la plus petite quantité d’unités d’un produit qu’un fournisseur est prêt à vendre.

Par conséquent, la quantité minimale de commande est la seule garantie dont disposent les fournisseurs pour couvrir les coûts de production, de main-d’œuvre, d’expédition afin de de générer un minimum de profit.

Par exemple, les produits en stock qui coûtent plus cher à produire ont généralement un MOQ plus petit par opposition aux produits moins chers qui sont plus faciles et plus rentables à produire.

Analyse ABC

Cette technique de catégorisation des stocks divise les produits en trois catégories pour identifier ceux qui ont un impact important sur le coût global des stocks.

  • Catégorie A, représente les produits les plus précieux qui contribuent le plus au profit global;
  • Catégorie B, correspond aux produits qui se situent quelque part entre les plus et les moins précieux;
  • Et, catégorie C, concerne les petites transactions qui sont vitales pour le profit global mais qui n’ont pas beaucoup d’importance individuellement pour l’entreprise.

Méthode ABC pour la logistique
La méthode ABC

Juste à temps

Le Juste à Temps (JIT) est une technique qui organise les commandes de matières premières auprès des fournisseurs en lien direct avec les planning de production. Par conséquent, cela permet de commander strictement les produits qui vont être écoulés.

Ainsi, le juste à temps est un excellent moyen de réduire les coûts d’inventaire.

Les entreprises reçoivent des stocks en fonction de leurs besoins au lieu de commander trop et de risquer des stocks morts.

Les stocks morts, ou stocks dormants, sont des stocks non écoulés. De plus, les stocks dormants constituent de la liquidité que l’entreprise ne peut pas réutiliser.

Stock de sécurité

Le stocks de sécurité est un stock de produits supplémentaire commandé au-delà de la demande prévue.

D’ailleurs, les entreprises utilise cette technique afin d’éviter les ruptures de stock. Ces derniers sont généralement causées par des prévisions incorrectes ou des changements imprévus par les clients.

Point de commande ou reorder point

Le point de commande est une technique basée sur les cycles d’achat et de vente d’une entreprise qui varient en fonction du produit.

En bref, le point de commande correspond au moment où l’entreprise doit passer une nouvelle commande. Par conséquent, elle évite grâce à cette technique toute rupture de stock.

Enfin, le point de commande est plus élevé, en général, que le stock de sécurité. Cela est vrai afin de tenir compte du délai d’approvisionnement.

Stock de sécurité, point de commande
Principes du point de commande et du stock de sécurité

Suivi des lots ou traçabilité

Le suivi des lots est une technique de gestion des stocks qui permet de contrôler et surveiller un ensemble de stocks présentant des caractéristiques similaires.

Cette méthode permet de suivre l’expiration des stocks ou de retracer les articles défectueux jusqu’à leur lot d’origine.

Stock de consignation

Le stock de consignation est un accord commercial lorsqu’un consignateur (vendeur, fournisseur ou grossiste) accepte de remettre à un consignataire (acheteur, détaillant ou commerçant) ses produits sans que le consignataire ne paie à l’avance.

Par conséquent, le consignateur reste toujours propriétaire des marchandises. Tandis que le consignataire aura l’obligation de les payer à la vente.

Stock perpétuel

Le stock perpétuel consiste simplement à compter les stocks dès qu’ils entrent en entrepôt logistique.

Il s’agit donc, de la technique de gestion des stocks la plus basique.

Livraison directe ou dropshipping

Le dropshipping est une méthode d’exécution de la gestion des stocks dans laquelle un commerçant ne conserve pas en stock les produits qu’il vend.

Lorsqu’un commerçant effectue une vente, au lieu de le choisir dans son propre entrepôt logistique, il achète l’article à un tiers et le fait ensuite expédier au consommateur.

Lean

Lean est un vaste ensemble de pratiques de gestion qui peuvent être appliquées à n’importe quelle pratique commerciale.

Aussi, son objectif est d’améliorer l’efficacité en éliminant les déchets et les activités sans valeur ajoutée des activités quotidiennes.

Six Sigma

Six Sigma est une marque d’enseignement qui donne aux entreprises des outils pour améliorer les performances de leur entreprise (augmenter les bénéfices) et réduire la croissance des stocks excédentaires.

Lean Six Sigma

Lean Six Sigma améliore les outils de Six Sigma, mais se concentre plutôt sur l’augmentation de la standardisation des mots et le flux des affaires.

Lean 6 Sigma
Principe du Lean 6 Sigma: Définir, Mesurer, Améliorer, Contrôler

Prévision de la demande

La prévision de la demande est une technique de gestion des stocks familière aux commerçants.

Elle est basée sur des données de ventes historiques. Elle a donc pour objectif d’estimer les prévisions attendues de la demande des clients.

Enfin, il s’agit essentiellement d’une estimation des biens et services qu’une entreprise s’attend à ce que les clients achètent à l’avenir.

Cross-docking

Le cross-docking est une technique de gestion des stocks par laquelle un camion entrant décharge des produits directement dans des camions sortants pour créer un processus d’expédition en Juste à Temps.

Par conséquent, il y a peu ou pas de stockage de produits entre les livraisons.

Principe du cross docking
Principe du Cross-Docking

Expéditions en vrac

Les expéditions en vrac sont une méthode d’expédition rentable lorsque vous palettisez l’inventaire pour expédier plus à la fois.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on pinterest
Share on telegram

Lisez nos autres articles

Lisez nos autres articles